L’ABANDON DES MORTS

file-15

 

Je vois l’incontournable nécessité d’apporter à la « table » le sujet suivant – d’un côté tabou mais aussi marginalisé – dans notre société : la mort.

 

Il peut paraître difficile parfois, cependant nous devons accepter qu’un jour nous allions tous mourir, ce fait prouvé par la biologie, peut-être un peu moins par certaines religions qui croient dans « l’au-delà » ou dans la « vie après la mort ».

 

Or, ce qui m’inquiète le plus profondément, ce n’est pas le fait de comment nous abordons la mort dans notre société, mais comment nous prenons soin ou non – de la manière la plus appropriée – de nos défunts.

 

Je prends comme exemple le Cimetière du Regret (« Cemitério da Saudade ») d’Americana ( São Paulo, Brésil). Il est désolant quand je m’apaisais que le lieu – qui est par définition un endroit de repos, paix, soins et surtout de mémoire et histoire – reste à la dérive, touchant quasiment l’abandon complet.

 

Les tombes et les stèles qui portent les plus diverses histoires des habitants d’Americana sont là, elles crient au secours. Quelques-unes déchirées, tombées, oubliées. Des traits de notre histoire et des multiples trajectoires de chaque citoyen qu’un jour participa d’une manière ou d’une autre de la vie de la ville.

 

Laisser le cimetière être dominé par les herbes qui poussent entre les petits chemins de ce dernier, le manque d’entretien et de main-d’oeuvre et enfin la négligence et l’abandon d’un endroit où non seulement nous « conservons » nos morts, mais également nos mémoires.

 

Notre identité est là, enterrée. Les piliers des fondateurs d’Americana reposent dans le regret, mais en même temps dans l’oubli et négligence. Le fait de ne pas prendre soin comme il faut de cet endroit implique inexorablement que nous sommes voués à oublier le passé et nos origines.

 

J.G.P.A – 10/01/2019 – Americana, SP, Brésil –  ” Le raconteur d’histoires”

pour le journal ” O Liberal” 

 

assinatura posts 

 

*Titre original: ” Une société qui ne s’occupe pas de ses morts est vouée à tomber dans l’oubli”

Anúncios

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s